Des logements centenaires comme « neufs » !

Photo de la Cité de Mayville

Alcéane a réhabilité 85 maisons dans la Cité de Mayville pour offrir aux locataires des logements plus confortables.

Les premiers pavillons de cette cité plus que centenaire ont vu le jour en 1906 avec les usines d’armement Schneider (aujourd’hui le site occupé par Safran). La société avait eu l’idée de loger ses ouvriers à proximité de leur lieu de travail et chaque famille se voyait attribuer un type de logement selon son statut hiérarchique. C’est à la fermeture des usines Schneider, que l’État reprend en gestion des pavillons avant de les vendre à l’OPHLM de la Ville du Havre le 18 janvier 1982. Alcéane dispose ainsi de 285 logements dans la cité de Mayville.

Pour cette réhabilitation, les logements ont été diagnostiqués au cas par cas pour réaliser des travaux d’amélioration thermique, de confort, d’embellissement et de mise en sécurité selon les besoins individuels des maisons.

La visite d’un logement réhabilité a été organisée en présence d’Alban Bruneau, maire de Gonfreville l’Orcher, Florent Saint Martin, président d’Alcéane et Jean-Pierre Niot, directeur général d’Alcéane.
Photo de la Cité de Mayville

Pourquoi Mayville ?
Eugène Schneider avait baptisé cette cité Mayville, du nom de sa fille, May.

0
pavillons réhabilités
5 pavillons T3 de 64 m²
5 pavillons T4 de 77 m²
Jardin privatif avec terrasse et abri de jardin

#alceane #lehavre #gonfrevillelorcher #logement social

Rejoignez-nous sur notre page LinkedIn

Envoyer l’article par mail

Partager sur email